lundi 17 mars 2014

La biodiversité de Pierre la Treiche en 3 heures : 1- Pelouse et éboulis de carrière

Trois heures de promenade au dessus de Pierre la Treiche... trois habitats très différents traversés... trois biotopes... avec pour chacun une flore et une faune associée différentes... et nous ne sommes qu'un dimanche printanier de fin d'hiver, à une saison où seules quelques espèces vernales sont déjà apparues.

1- Pelouse et éboulis de carrière


Inachis io (Paon du jour), dont les individus nés en automne hibernent dans un lieu un peu humide (terrier, anfractuosité de rocher ... ou votre cave).


Potentilla neumanniana (Potentille printanière) sur les pelouses, les rochers, les éboulis.


Sesleria caerulea (Seslérie bleue), Poacée des pelouses rocailleuses, des éboulis et des terrasses de carrière, assez rare en Lorraine où elle est principalement présente dans le Toulois et sur les Côtes de Meuse.


Tussilago farfara (Tussilage, Pas-d'âne), la plus précoce des espèces à fleurir sur les sols dénudés et les éboulis et dont les feuilles n'apparaitront qu'une fois la plante défleurie.


Viola hirta (Violette hérissée), sur les pelouses et en lisières chaudes, ici une forme hypochrome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire