vendredi 21 mars 2014

Biodiversité à Pierre la Treiche : consternant !

Quel avenir pour la biodiversité à Pierre la Treiche dans les six années à venir ?

Telle était la question que j'avais posée, ici dans ce blog le 12 mars dernier et sur celui de l'équipe candidate à sa succession à la mairie de Pierre la Treiche.
Cette équipe a organisé, mercredi dernier, une réunion publique à laquelle je n'ai pu assister en raison de la tenue d'un Conseil d'Administration du Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine dont je suis membre. Le maire m'avait indiqué qu'il serait fait écho de mon courrier et de mes questions lors de cette réunion publique et qu'une réponse écrite me serait envoyée... je n'ai rien reçu quand j'écris ce soir ce billet.

Au cours de cette réunion ont en effet été évoquées mes deux questions et, à défaut d'une version "officielle" que je n'ai pas reçue, voici donc l'essence des réponses (en italique) qui y ont été faites, telles qu'elles m'ont été rapportées par des personnes présentes :


1- Le classement du plateau du Chanot en Espace Naturel Sensible : 
Où est donc le problème puisqu'il est déjà entretenu par des gens compétents ?

Je présume que ces "gens compétents" sont ceux qui pensent que pour gérer un espace naturel, il suffit de mettre en cage quelques pieds d'une espèce protégée. Cela pour la soustraire à la pâture d'un troupeau de moutons, que ces mêmes personnes font passer là, à contre-saison et sans aucun respect des pratiques de gestion, ce qui conduit inévitablement à la destruction de toutes les autres espèces présentes sur le site (cf. mon article du 10 avril 2013). Je n'en dirai pas plus, je risque à nouveau de me faire insulter.

Soyons un peu sérieux.
Le plateau du Chanot dans son ensemble (fort, pelouse/pinède et carrière) a été récemment labellisé Espace Naturel Sensible par le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle sous le nom "Plateau et Fort du Chanot" (ENS 54P55).
Cet ENS va être rattaché, dans un Programme de Préservation et de Valorisation, au site Natura 2000 "Vallée de la Moselle du fond de Montvaux au vallon de la Deuille, ancienne poudrière de Bois sous Roche". Ce site Natura 2000 englobait principalement jusqu'à aujourd'hui, les Fonds de Monvaux, le vallon de l'Arrot (gestion ONF) et la pelouse de Sexey-aux-forges (gestion Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine), dont je suis le conservateur.

Le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, opérateur pour le site Natura 2000, prépare actuellement le document d'objectifs du site. Ce dernier intégrera les prescriptions du plan de gestion de la pelouse de Sexey-aux-Forges (en finalisation de rédaction par le CENL) et celui du nouvel ENS dont l'élaboration a été confiée à Biotope par le CG.
Le document d'objectifs une fois validé, un gestionnaire sera choisi pour le nouvel ENS de Pierre la Treiche, comme l'est le CENL pour la pelouse de Sexey. Ce gestionnaire, quel qu'il soit, sera tenu de respecter les prescriptions contenues dans le plan de gestion.

Nos futurs élus ont-ils bien appréhendé la démarche de protection qui est en cours pour le plateau du Chanot ? Il est sérieusement permis d'en douter et cela est navrant.


2- ma seconde question concernait la gestion des espaces naturels de la commune et des rues du village : 
Les habitants du village nous demandent que ce soit propre.

No comment.
C'est vrai que ce sont eux les électeurs !
Mais où se trouve l'intérêt de la commune et des générations futures qui y habiteront ?

Autant dire qu'en ce qui concerne la prise en compte de la biodiversité de la commune, c'est bien mal parti à Pierre la Treiche pour les six prochaines années.
Triste et consternant pour une équipe dont le slogan de campagne est "Continuons à agir ensemble". Il y a vraiment des soirs où l'on se demande si l'on fait bien encore partie de son village.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire