mercredi 22 février 2012

Après le froid, les champs ont triste mine...

Après la période de froid que nous venons de connaître, les champs, tant de céréales que de colza, ont bien triste mine et déjà quelques uns sont relabourés pour des plantations de printemps :




Les céréales cultivées en France sont adaptées à des températures hivernales de -5°C à -15°C sous abri, selon les stades de développement.

Ces températures ont largement été dépassées en plein champs en Lorraine, avec des circonstances aggravantes :
- La vague de froid a été précédée par un hiver jusque là très doux favorisant un développement avancé des cultures, les rendant plus exposées au gel.
- Elle s’est installée brutalement, ne laissant pas aux plantes le temps de s’adapter.
- Elle n’a pas été accompagnée de chutes de neige suffisantes pour constituer un isolant efficace.
- Elle a été précédée par une période pluvieuse qui a entrainé un engorgement des sols, augmentant les effets mécaniques du gel.

1 commentaire:

Merci de votre commentaire