vendredi 31 janvier 2014

Cystopteris fragilis (Cystoptéris fragile)

La Cystoptéris fragile (Cystopteris fragilis) est une fougère de taille moyenne, rare en Lorraine. 
C'est une espèce saxicole, à la fois silicicole et calcicole. On la rencontre en effet sur des rochers gréseux suintants dans les Vosges mais aussi, plus rarement, sur les rochers calcaires des forêts fraîches de plaine, parfois même sur des vieux murs ombragés et humides. 
Il en existe notamment une très belle station sur la commune de Pierre la Treiche.




jeudi 30 janvier 2014

Espèces messicoles dans le Monde de Lupa


Le Monde de Lupa s'enrichit d'une nouvelle page d'accès direct aux espèces messicoles en Lorraine :


Comme leur qualificatif l’indique, les plantes messicoles (du latin messis, moisson et colere, habiter) sont des plantes qui poussent dans les moissons. Souvent originaires du Moyen-Orient et sans doute introduites en Europe avec les plantes que nous cultivons, notamment les céréales, elles existent dans nos champs depuis des siècles.

Considérées comme des « mauvaises herbes » dans les cultures, les plantes messicoles ont fortement régressé au cours des dernières décennies, principalement en raison de l’utilisation intensive des herbicides, à tel point que certaines d’entre elles sont aujourd’hui disparues ou menacées de disparition.

Depuis quelques saisons, on constate néanmoins en Lorraine la réapparition de quelques coquelicots, bleuets ou autres pensées dans certaines parcelles cultivées. Faut-il percevoir là un renouveau des plantes messicoles dans nos campagnes ? On ne peut que l’espérer et y voir en tout cas une prise de conscience de la part de certains agriculteurs de leur rôle primordial dans le maintien de la biodiversité. 

La page Plantes messicoles en Lorraine est accessible à partir de la page d'accueil du Monde de Lupa. Elle regroupe quelques espèces messicoles encore plus ou moins facilement observables en Lorraine. Les entrées de la liste qu'elle renferme renvoient aux pages du site où ces espèces sont décrites.

mercredi 29 janvier 2014

Carduus nutans (Chardon penché)

Le Chardon penché (Carduus nutans) est une grande Astéracée peu commune sur les pelouses, dans les friches et les sites rudéralisés. 
Ses feuilles décurrentes sont divisées en lobes larges terminés par de longues épines. Ses inflorescences, en gros capitule globuleux, solitaire et penché, sont constituées de fleurs tubulées purpurines entourées de bractées de grande taille étalées en étoile. Ses akènes sont surmontés d'une aigrette de soies non plumeuses (ce qui les différencie des Cirsium).



mardi 28 janvier 2014

Les carrières de pierre d'Euville : Deux siècles d'industrie


Les carrières de pierre d'Euville
Deux siècles d'industrie
Présentation audiovisuelle

René MAILLARD

Samedi 1er et dimanche 2 février, 14h30
Maison des associations d'Euville

photo MamLéa

lundi 27 janvier 2014

Un papillon pour débuter la semaine





samedi 25 janvier 2014

Viola saxatilis (Pensée subalpine)

La Pensée subalpine (Viola saxatilis), autrefois considérée comme une sous-espèce de Viola tricolor (subsp. saxatilis), est très rare sur les Hautes-chaumes des Vosges.

vendredi 24 janvier 2014

Deux Astéracées cotoneuses : Gnaphale des bois et Gnaphale des mares

Gnaphalium sylvaticum ou Omalotheca sylvatica (Gnaphale des bois) est une espèce rare des bois secs sur terrains siliceux. Ses capitules sont étagés le long de la tige à l'aisselle de feuilles étroites.



Gnaphalium uliginosum (Gnaphale des mares) est assez commun sur les berges d'étangs, les vases exondées et les champs humides. Ses capitules sont groupés à l'extrémité des tiges et dépassés par les feuilles qui les entourent.


jeudi 23 janvier 2014

Alchemilla glabra (Alchémille alpestre, Alchémille glabre)

L'Alchémille glabre (Alchemilla glabra) est une espèce des milieux montagnards humides, rare en Lorraine et présente essentiellement dans les Vosges. 
Contrairement à ce que pourrait laisser supposer son nom, elle n'est pas totalement glabre, avec notamment des poils appliqués peu visibles sur le pétiole et plus facilement discernables le long des nervures à la face inférieure de ses feuilles.




mercredi 22 janvier 2014

Sherardia arvensis (Shérardie des champs, Rubéole des Champs)

La Shérardie des champs (Sherardia arvensis) est une Rubiacée peu commune des cultures sur sols argilo-limoneux.
Ses feuilles lancéolées, mucronées et scabres sont verticillées par 4-6. Ses fleurs rose-lilas pâle, à corolle en entonnoir à 4 lobes étalés et 4 étamines, sont groupées en têtes terminales entourées et dépassées par un involucre de bractées soudées à la base.


mardi 21 janvier 2014

Rendez-vous nature de Laxou


Le peuple des chemins creux au fil de saisons

Régis CAVIGNAUX, photographe, naturaliste

Vendredi 31 janvier 2014 à 20 heures
Salle Louis Pergaud - Laxou village

lundi 20 janvier 2014

Lathyrus aphaca (Gesse sans feuilles)

La Gesse sans feuilles (Lathyrus aphaca) est une Fabacée annuelle assez commune des pelouses, prairies sèches, fruticées et lisières forestières chaudes.
C'est une plante glabre, vert pâle, à feuilles réduites à une vrille mais à stipules larges et hastées. Ses fleurs jaunes, portés par un long pédoncule, sont généralement solitaires et ses gousses aplaties sont dressées.


dimanche 19 janvier 2014

Crepis paludosa (Crépis des marais)

Le Crépis des marais (Crepis paludosa) est une Astéracée montagnarde assez rare en Lorraine et présente essentiellement dans les prairies et les forêts humides des Vosges.
Ses feuilles caulinaires embrassent la tige par deux grandes oreillettes dentées, son capitule de fleurs ligulées jaunes est entouré d'un involucre à bractées hérissées de poils glanduleux noirâtres.



samedi 18 janvier 2014

Le Monde Lupa : 107 nouvelles espèces

Ce sont 107 nouvelles espèces qui ont rejoint le Monde de Lupa en 2013 qui regroupe aujourd'hui 2147 taxons. La plupart de ces espèces ont fait l'objet d'un article dans ce blog au cours des derniers mois.

http://www.monde-de-lupa.fr/home.html

vendredi 17 janvier 2014

Centaurea calcitrapa (Centaurée chausse-trape)

La Centaurée chausse-trape, Centaurea calcitrapa, est une Astéracée xérocalcicole à bractées épineuses dont la présence en Lorraine est devenue douteuse.




jeudi 16 janvier 2014

Deux petites centaurées : Centaurium erythraea et Centaurium pulchellum

Centaurium erythraea et Centaurium pulchellum sont deux Gentianacées des pelouses, friches, lisières et coupes forestières.

Centaurium erythraea (Érythrée petite centaurée), assez commune, a une tige dressée ramifiée seulement dans sa partie supérieure et ses fleurs sessiles, en corolle rose à lobes ovales, sont groupées en cyme corymbiforme dense.



Centaurium pulchellum (Petite Centaurée jolie), assez rare, est proche de la précédente mais sa tige est ramifiée dès la base ou au moins dans sa moitié supérieure et ses fleurs, plus petites, sont groupées en cyme dichotomique lâche.


mercredi 15 janvier 2014

Deux carex des marais tourbo-limoneux : Carex limosa et Carex viridula

Carex limosa et Carex viridula subsp. Viridula sont deux Cypéracées très rares en Lorraine et Carex limosa est protégé au niveau national.

Carex limosa (Laîche des bourbiers) : souche rampante, 1 épis mâle surmontant 3-4 épis femelles courts, retombants, à fleurs serrées et peu nombreuses, à écailles brunes, arrondies et mucronées, 3 stigmates, utricules glabres.



Carex viridula subsp. Viridula (Laîche tardive) : plante cespiteuse, feuilles planes larges, un épi mâle, 2-3 épis femelles globuleux rapprochés, bractées des épis femelles foliacées, 3 stigmates utricules à long bec droit.


mardi 14 janvier 2014

Baldellia ranunculoides (Alisma fausse-renoncule, Flûteau fausse-renoncule)

Baldellia ranunculoides (Alisma fausse-renoncule, Flûteau fausse-renoncule) est une Alismatacée des bords d'étangs et cours d'eau, rare et protégée dans de nombreuses régions françaises mais absente de Lorraine.




lundi 13 janvier 2014

Deux gaillets des milieux humides : Galium uliginosum et Galium palustre


Le Gaillet des tourbières (Galium uliginosum) a des tiges anguleuses, couvertes d'aiguillons orientés vers le bas, et des feuilles verticillées par 6-8, lancéolées, mucronées, aux bords scabres. Il est assez rare dans les tourbières et les prairies marécageuses.



Les tiges du Gaillet des marais (Galium palustre) sont quadrangulaires, ses feuilles verticillées par 4(-6), ne sont pas mucronées. Il est assez commun dans les marais et les prairies marécageuses.


dimanche 12 janvier 2014

Déjà fleuri, le Mouron des oiseaux

Le Mouron des oiseaux ou Stellaire intermédiaire (Stellaria media) est une Caryophyllacée plus ou moins étalée sur le sol, très commune au bord des chemins, dans les cultures, les jardins et les sites rudéralisés.
Ses petites fleurs possèdent cinq pétales blancs, généralement un peu plus courts que les sépales, divisés jusqu'à leur base d'où l'impression que la fleur en a dix.