vendredi 5 septembre 2014

Plantes Obsidionales : il est encore temps de souscrire

"L’adjectif obsidional vient du latin obsidionalis, qualificatif relatif aux sièges militaires. Autant le terme d’obsidional se justifie pour les plantes introduites lors des sièges de Paris, autant pour les plantes apparues après des conflits comme les Première ou Deuxième Guerre Mondiale, il n’est pas tout à fait adapté.
Pour ma part je préfère parler de plantes polémochores, autre mot barbare qui signifie dispersées par les faits de guerre, et qui est issu du grec Πόλεμος (pόlemos) guerre, conflit armé, et χωρεῖν (khôrein) se déplacer, disséminer."

Le livre de François VERNIER, Président de Floraine, "Plantes obsidionales, l'étonnante histoire des plantes propagées par les armées" sera présenté à l'occasion du livre sur la place et il est encore possible de l'acquérir en souscription jusqu'au 10 septembre (Bulletin de souscription aux Éditions Vent d'Est téléchargeable en cliquant sur l'image ci-dessous).

http://www.monde-de-lupa.fr/Travail/AttenteImg/Flyer%20OBSIDIONALES%20email1.pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire