samedi 30 août 2014

La raison progresse (presque) partout

Un nouvel exemple à Gravigny, commune de la banlieue d'Évreux, où désormais la municipalité gère raisonnablement les espaces verts et en informe les habitants dans son bulletin municipal.



À Pierre la Treiche, on plante une pancarte "Respectons la nature" au milieu d'une pelouse rase, systématiquement tondue et retondue, et devant un massif de Sumac de Virginie en pleine expansion. Ici la raison a ses limites (cf. mon article de mars 2014 : Biodiversité à Pierre la Treiche : consternant!)

Photo MamLéa

"La raison et la logique ne peuvent rien contre l'entêtement et la sottise"
(Nono, Sacha Guitry).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire