mercredi 12 mars 2014

Quel avenir pour la biodiversité à Pierre la Treiche dans les six années à venir ?

Dans quelques jours, les élections municipales décideront des hommes et des femmes qui administreront nos villes et nos villages pendant les six prochaines années.
Une seule liste déclarée à Pierre la Treiche... voila qui ne favorise ni le débat, ni la clarté des positions des candidats vis à vis des problèmes qu'ils auront à gérer une fois élus.

Concernant le patrimoine naturel de la commune, on peut par exemple s'étonner du silence des candidats sur leur position vis à vis du récent classement du plateau du Chanot (partie forestière autour du fort, pelouse sèche, ancienne carrière) en Espace Naturel Sensible par le Conseil général (ENS 54P55, "Plateau et fort du Chanot").
Comment la commune peut-elle accompagner et valoriser ce classement ?

Concernant la biodiversité sur le territoire de la commune, on peut s'inquiéter de la gestion effectuée pendant les six dernières années : fauchage répétés et inutiles de grandes surfaces, notamment aux entrées du village, éliminant de nombreuses espèces végétales et les insectes qui leurs sont associés ; destruction systématique de la flore de nos rues et de nos vieux murs, dont en particulier la Cymbalaire des murailles pour laquelle une recherche scientifique était en cours au niveau national.
Quel choix entre le "il faut que tout soit propre et net" et une gestion raisonnée et respectueuse de la biodiversité pour les années à venir ?

Le patrimoine naturel de Pierre la Treiche est encore l'un des plus riches et des plus diversifiés de Lorraine. Nos candidats en sont-ils conscients et disposés à intégrer cela dans leurs réflexions et leurs actions à venir ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire