mercredi 19 mars 2014

La biodiversité de Pierre la Treiche en 3 heures : 3- Érablaie-frênaie de vallon froid

Trois heures de promenade au dessus de Pierre la Treiche... trois habitats très différents traversés... trois biotopes... avec pour chacun une flore et une faune différentes... des espèce vulnérables et menacées par le réchauffement climatique.

3- Érablaie-frênaie de vallon froid


Gagea lutea (Gagée jaune, Ornithogale jaune), érablaie-frênaie fraîche de fond de vallons, rare et protégée au niveau national


Corydalis solida (Corydale pleine) assez rare, bois frais, vallons froids sur sols riches


Leucojum vernum (Nivéole de printemps, Claudinette), assez rare mais abondante dans ses stations de forêts et vallons humides, protégée en Lorraine, toxique


Anemone ranunculoides (Anémone fausse renoncule), peu commune, forêts feuillues mélangées fraîches, vallons froids sur sols riches


Scilla bifolia (Scille à deux feuilles), peu commune, chênaie, hêtraie-chênaie, érablaie-frênaie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire