lundi 13 janvier 2014

Deux gaillets des milieux humides : Galium uliginosum et Galium palustre


Le Gaillet des tourbières (Galium uliginosum) a des tiges anguleuses, couvertes d'aiguillons orientés vers le bas, et des feuilles verticillées par 6-8, lancéolées, mucronées, aux bords scabres. Il est assez rare dans les tourbières et les prairies marécageuses.



Les tiges du Gaillet des marais (Galium palustre) sont quadrangulaires, ses feuilles verticillées par 4(-6), ne sont pas mucronées. Il est assez commun dans les marais et les prairies marécageuses.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire