jeudi 20 mai 2010

Une gestion raisonnée des espaces naturels pour préserver la biodiversité

Dans leur livre, A la découverte des Orchidées de Lorraine, édité aux Éditions Serpenoise en 1998, François Guérold et Bernard Pernet écrivent de Dactylorhiza majalis qu’elle est « fréquente en Lorraine où elle compte parmi les espèces les plus communes. Pourtant, elle régresse dans nos campagnes… ».
En 2010, les sites du Toulois où l’on peut encore rencontrer une importante population de Dactylorhiza majalis se comptent sur les doigts de la main. Pourquoi une telle régression ?

Dactylorhiza majalis (Orchis de mai) est une orchidée fleurissant de fin avril à fin mai dans les prairies de fauche humides non amendées. Le drainage des zones humides, l’enrichissement des sols amendés et surtout l'avance de la période de fenaison durant les dernières décennies, autrefois après le 15 juin, souvent maintenant avant la mi-mai, au moment où elles devraient fleurir, sont les principales causes de cette régression.

Sans prise de conscience de la conséquence de nos actes sur la biodiversité, Dactylorhiza majalis ne sera bientôt plus présente dans le Toulois que dans quelques rares sites protégés. Et avec elle, combien d’autres espèces auront-elles disparues ?

Une gestion raisonnée des espaces naturels permet à Dactylorhiza majalis de se maintenir dans quelques uns de ses habitats.

2 commentaires:

  1. une prochaine publication qui pourrait être d'intérêt pour les orchidophiles :

    Les orchidées sauvages de Lorraine, Alsace, Vosges

    http://editions-place-stanislas.fr/fiche_printemps_2011_orchidees.html

    RépondreSupprimer
  2. Oui en effet.
    Il s'agit d'un livre d'Hervé Parmentelat dont le précédent ouvrage "Merveilles des Vosges" vient de recevoir le grand prix 2010 de l'Académie Lorraine des Sciences.

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire